Vos droits en cas de surendettement

 Dans le rouge !

Rendez-vous avec son banquier !

« Enfin quelqu’un qui vous préfère à tout le reste du monde. »(*)

 

Mam'zelle Fedora
- Alors, Monsieur Fedor, vous n'envisagez tout de même pas
une situation de surendettement (1), lui avait-t-on
demandé en s'approchant de lui.
- Non-on ! mais vous m'ennuyez lui avait-il  répondu 
en repoussant la question de la main. Mais cela lui
sembla si saugrenu de la part d'un joueur, qu'il vint
s'asseoir aussitôt à ses côtés.
- Je suis un bon client. Vous n'allez tout de même pas me
supprimer le découvert autorisé !
- Bien sûr que non Monsieur Fedor, je vous le conserve !
Le jeu a ses règles, ses dépendances, ses vertiges, il vous
a broyé, tant vous l'avez méconnu ; mais la banque va vous sauver !
- Oh ! le malotru... Mais quelle aubaine pour Monsieur Fedor !
qui s'attendait à tout sauf à cette réponse. Voilà qui prolongeait
la continuité de ses frasques. Il semblait tomber des nues mais
à nouveau plonger dans le bonheur.
En cas de difficultés dans sa situation financière un chargé de compte 
sera toujours disponible pour proposer 
les réajustements nécessaires,aux meilleurs taux, mais au 
fond de lui-même on sait bien qu'il vous méprise cordialement. 
Pourquoi avoir perdu ? Et si le découvert un jour était supprimé ?
ou qu’on vous demandait de changer de banque,
Tout est possible dans ce bas monde… 

DEVOIRS DES BANQUES FACE AU SURENDETTEMENT

Des cas non isolés

 

DROITS ET OBLIGATIONS DE LA BANQUE

A partir du 1er mai 2011, les banques tenant les comptes bancaires de clients surendettés ont l’obligation : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F22131.xhtml

  1. D’un devoir d’information,
  2. Du maintien du service bancaire. (Clôture de compte interdite, service de banque adapté),
  3. De Recherche de solutions adaptées avec de nouveaux modes de paiement.

 

(1) Situation de surendettement : Personne physique, débiteur de bonne foi reconnaissable par l’impossibilité de faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles exigibles et à échoir.
(*) Citation de Jules Roy.

Voir comment monter un dossier de surendettement

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ardwen dit :

    Pas besoin d'être futile et de faire le fou pour en arriver à… « Bonjour madame de la banque! Comment allez-vous aujourd'hui? Je vous appelle parce que j'ai un petit souci… »
    Je connais ça…
    Par exemple, en ce moment, pas de bol, depuis le mois d'août, presque tous les mois, ma pauvre voiture, de très bonne marque mais qui commence à être âgée, demande réparations… Toutes essentielles… J'en ai besoin presque tous les jours.
    Ajoutons l'école, avec l'inscription pour ma minette, le transport, la cantine, l'internat…
    Et tout le reste, comme tout le monde.
    Mes pauvres (trop) petits salaires, face aux obligations (sans fioritures aucunes) font Plop!

    Et on est un drôle de paquet de monde comme ça…

    A tel point que ce sujet, assez tabou en France, se cache de moins en moins…

    J’aime

  2. Anonyme dit :

    Comme tu dis, pas besoin d'aller à la roulette pour avoir besoin de leur aide. Au final ils nous font payer une bibliothèque à prix d'or. Mais n'est pas passé par là ? Seulement bien peu oseront le dire. ==ù**A++++

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.