La bouteille qui fuit

le

Jeu de malice et d’observation

Avec une bouteille conique

Une expérience analogue au verre toujours plein est possible avec une bouteille ou un récipient conique (style « bidon à huile » de table).

Le fond de la bouteille est percé d’un trou assez petit ou, s’il s’agit d’un récipient métallique, de plusieurs trous d’épingle.

Après avoir rempli le récipient en le plongeant dans l’eau, on peut soit le boucher, soit obturer du doigt son orifice supérieur. Aussi longtemps qu’il est bouché, il demeure étanche, mais dès qu’on le débouche, l’eau s’échappe par le ou les trous du fond.

L’emploi de la bouteille est plus spectaculaire. On peut, en effet, au cours de la démonstration, et lorsqu’elle est bien bouchée, faire soudain apparaître, à l’intérieur, une petite tige de fer qui aura été introduite par le trou pratiqué dans le fond. Mais percer le verre exige des précautions. Faute d’un foret spécial, on y parvient en laissant tomber à plusieurs reprises (de l’extérieur) au centre du cul de la bouteille la pointe d’une lime « queue de rat ».

Une bouteille de champagne est la plus indiquée.

Image Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.